Page
CHAPITRE III
La période d’équilibre (1814-1870)
I. — Le règne de la Teutomànie en Allemagne
Les puissances coalisées étaient parvenues à détruire
l’hégémonie de la France dans le monde. Elles instituè¬
rent à sa place, un régime dit de Véquilibre européen,
dans lequel chaque peuple put pratiquer une politique
intérieure conforme à son génie propre. En ce qui con¬
cerne la question juive, le pays de la Déclaration des
Droits de l’Homme persévéra dans la voie libérale.
L’Allemagne, au contraire, revint à ses traditions natio¬
nales de persécution contre les Juifs.
Vers la fin du xvm e siècle, naissait l’école romantique
qui cherchait la source de l’inspiration poétique, non plus
chez les auteurs français, latins ou grecs, mais dans les
antiques légendes germaniques. Malheureusement, cette
doctrine littéraire eut pour conséquence l’admiration
exclusive du génie de la race allemande. Elle servit d’ali¬
ment intellectuel aux teutomanes, et, transportée dans le
domaine politique, elle les amena à préconiser le retour à
l’Etat chrétien d’avant 1789. Le succès de ces théories
devint encore plus grand à la suite de la chute de Napo¬
léon et de l’enthousiasme que provoqua la victoire.
Les Juifs furent parmi les premières victimes de cette