Petit bon-homme
Vit encomme, —
Plusprès de toi,
que tu ne crois.
Mon eher Anthime!
Ta lettre à ma soeur, qu'elle m 'a envoyée, m'a
fait un plaisir inexprimable: c'est com̄e un doux
son, venant du lointain, du beau pays de la bien-
heureuse enfance! —Je te jure, que depuis 3 ans
je guète, en lisant la liste des arrivées, les nombreux voyageurs passant par Franc-
fort, pour en trouver un du Hâvre, qui puisse me
don̄er de tes nouvelles: j'en ai manqué deux: ils ne
s'arrêtent guère. C'est que j'avois à ton égard le
même soupçon que toi au mien, celui de la mort.
Parceque la majeure partie des gens que nous avons connus
sont morts. Je vois avec bien de plaisir que, selon toute
apparence, tu as non seulemt la vie, mais encore le
genre de vie que j'ai toujours convoité comme le plus
beau de tous, d'être à la Campagne, [...] Seigneur en
son château, environné de sa famille & de toutes les
aises & commodités, [...] surtout de beaucoup de
livres, & loin, loin du reste des hom̄es. — (en exceptant
toutefois Mr le curé & 2 à 3 voisins un peu
éloignés) — tirant lièvres & bécasses. — lisant journeaux
& livres, — faisant filles & garçons, dont certainement
transkribiert von Dudde, Daniel